Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 21:58

L’arrivée au Togo se fait par une petite piste très pourrie, comme souvent, rien ne change pour l’instant. Ca y est on est face aux policiers et aux douaniers. Ça reparle français, oufff… Par contre les demandes de cadeaux reprennent de bon train. C’est un peu énervant L On voit tout de suite la différence entre les deux pays et on se ressent un peu plus en Afrique. On s’arrête alors dans la petite ville de Kpalimé qui se trouve juste après les postes de douane et de police. La région est vraiment belle avec ses petites collines verdoyantes et ses maisons en terre rouge. Mais on constate que même s’il y a beaucoup de maisons en terre, il y a aussi beaucoup de maisons en béton et bien construites. Les motos sont aussi de retour car au Ghana on voyait plus de voiture que de motos. Ici c’est le contraire. On sent que ce pays est influencé par le Ghana et par le Burkina, qui lui font frontière. Nous  faisons la connaissance d’un canadien qui lui voyage en sac à dos. On passera alors le reste de la journée à discuter de nos aventures et à jouer aux cartes.

 

Au petit matin après une bonne nuit de sommeil on retrouve notre canadien et un espèce de guide qui nous colle depuis hier et partons pour visiter une cascade et les collines environnantes. Le camion, sous les consignes de notre guide, nous amène dans un chemin vraiment  incroyable et franchement, presque inaccessible. Moi-même qui conduis n’en reviens pas. Enfin on arrive dans une petite clairière et partons, sac à dos marcher un peu dans la colline. Yannick, notre guide, nous montre les plantations de cacao, de café, d’arachide, d’ananas…. Apres une petite demi-heure de descente nous voilà au pied de cette jolie cascade.

 

Cascade-kpalime.jpgOn fait un petit plouf, on mange un peu et retournons au camion. Rien d’hallucinant mais une jolie ballade dans les collines. On visite aussi un point de vue qui nous permet de nous rendre compte de l’étendue de la région et des villages. Vraiment c’est une belle région. Vue-kpalime.jpg

On voit aussi le mont Agou (986m) qui est le mont le plus haut du Togo.

 

On visite un peu la ville de Kpalimé. Les gens ici sont plutôt sympathiques, souriants et accueillants. Les enfants nous disent systématiquement bonjour avec souvent un petit geste de la main. Les gens sont très croyants et surtout très pratiquants. On trouve des animistes de moins en moins nombreux, des musulmans de plus en plus nombreux et des catholiques qui sont en majorités au Togo. Pour ce qui est de la cuisine, c’est la pâte qui est à l’honneur. La farine de maïs mélangée à l’eau est chauffée jusqu'à l’obtention d’une pate plutôt molle. Celle-ci ce mange toujours accompagnée d’une sauce soit tomate soit feuille de kapok, baobab, haricots ou gombo ou encore sauce arachide ou sauce gombo. C’est un plat qui n’est pas cher et très nourrissant. Plutôt très remplissant... On trouve aussi le foufou, le préféré de Gaeline et c’est vrai. On le prépare en cuisant les ignames à l’eau et en les écrasants de longues minutes à l’aide d’un pilon. On mange aussi cette pate avec des sauces en tous genre. Pour moi qui n’aime pas trop tout ces plats, on trouve assez facilement du riz, des pâtes, des frites d’igname et du poulet. Dans les petits restos on trouve à la carte du riz, des frites de pomme de terre, des pâtes, des petits pois, avec du bœuf, du poulet et des fois du cochon. Il faut quand même savoir que la viande en Afrique et très différente de la viande de chez nous. Tous les animaux sont élevés en plein air et presque livrés a eux-même. Le goût de la viande et sa texture en sont vraiment modifiés. La viande est souvent plus dure et plus difficile à  mâcher mais elle a vraiment plus de goût. Il faut dire que les africains n’ont pas cette culture de la bonne cuisine et se nourrissent essentiellement pour vivre, à cause du manque de moyens et de leurs habitudes alimentaires.

 

Au niveau température, la journée il fait très chaud plus de 37° à l’ombre et plus de 45° au soleil. La nuit la température redescend un peu il fait environ 29°. Le problème est que les maisons en béton emmagasinent  la chaleur la journée et la restituent la nuit. Dans une chambre la nuit il fit rarement en dessous de 33° ce qui est beaucoup pour bien dormir. Ouvrir les fenêtres et espérer un peu de vent ou dormir dehors J. C’est vrai que des fois c’est dur de dormir ou de supporter la chaleur mais on n’a pas le choix alors on fait avec. Voilà un peu le climat qui règne ici et le mode de vie. Pour nous le voyage continue plus au nord dans la ville de Kara ou Gaeline a déjà passé 3 mois il y a quelques années.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ga et Toff - dans 06-2010 TOGO
commenter cet article

commentaires