Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 01:11

Salut les p’tits amis  icon_biggrin.gif  Nous sommes donc au Laos maintenant et avons décidés de passer Noël aux 4000 îles. Un véhicule nous amène au bord de la rivière où quelques bateaux attendent les touristes. Nous montons dans une grande pirogue à moteur et partons sur le Mékong. C’est super de faire un peu de bateau après tous ces jours en bus ou en tuk-tuk. 1er arrêt sur l’île de Dhon Det où la majorité des gens descendent puis sur l’ile de Dhon Kon où nous ne sommes que 5 à allericon_biggrin.gif. Les gens appellent cet endroit les 4000 îles mais il n’y en a en fait que 3 qui sont vraiment habitées. La plus grosse est Dhon Kong, ensuite c’est Don Det et arrive enfin Dhon Khon. On se trouve un petit bungalow pour 50000 kips (5 euros) au bord d’un bras du Mékong  icon_biggrin.gif  L’endroit est super sympa, nous avons fait la connaissance, dans le bateau, d’un couple Hollandais et d’un Allemand. On ne sera donc pas seul pour Noël !!!! On s’installe, on va manger, se reposons et ensuite mission change car ici ils ne veulent pas de Dollars ! Le quartier est tout petit en 15 min nous arrivons à la fin de la route en terre et donc des habitations, il n’y a pas de voitures mais quand même quelques motos. Il y a aussi quelques cybers café un peu partout et le wifi bien sûr !!!!

Don Khon vue de notre guest

Le lendemain journée off, lessive, bracelets, repos, discutions avec 2 français qu’on vient aussi de rencontrer et qui font du macramé. Bref on s’imprègne de l’ambiance de l’île ! Le lendemain nous louons des vélos et partons découvrir les environs. De multiples cascades, des petits villages, des champs, des animaux en liberté, un vrai coin de paradis cette île icon_biggrin.gif

Cascade Don khon

La nature et la vie au naturel n’en finissent pas de nous surprendre quand un petit groupe de Laotiens nous appellent pour admirer un serpent en plein repos au pied d’un arbre ! De retour au bungalow, on chope les 2 français et allons voir les dauphins en bateau. Au 1er spot c’est trop cher alors nous allons de l’autre côté de l’île. Malheureusement à 2 sur un vélo on met peu de temps pour éclater une chambre à air icon_sad.gif On marchera assez longtemps mais on finira par prendre le bateau on time  icon_biggrin.gif C’est un peu notre cadeau de Noël icon_biggrin.gif

Don Khon Balade pour voir les dauphin

Les dauphins sont au RDV, les piroguiers les respectent beaucoup et ne les approchent pas. On les voit quand même, mais d’assez loin. On entend aussi le bruit de leurs respiration quand ils remontent, c’est fantastique  icon_biggrin.gif  Le top c’est le couché de soleil sur le Mékong et les couleurs qu’il engendreicon_biggrin.gif

Don Khon couche de soleil sur les dauphins

Reste à rentrer maintenant …..Le vélo n’est pas réparable, on doit donc faire le chemin en marchant (1h30 environ) ……. dans le noir !!!! Bref aujourd’hui c’est Noël, tout va bien ;-) Rien de spécial dans les quelques guest, certaines ont sorti un vieux sapin en bois, d’autres ont affichées MERRY CHRISMAS et quelques guirlandes lumineuses éclairent les devantures des maisons (Je pense que c’est ce qui les amusent le plus). Ils nous ont dit qu’ils faisaient surtout pour les blancs (bisness is bisness) car eux sont bouddhistes. Pour nous c’est soirée gastronomie : steak, frite, poisson grillé et pancake chocolat banane, il ne faut pas se laisser aller  icon_biggrin.gif  Le lendemain nous appelons nos parents, restons un peu tranquille et fabriquons des bracelets.

Don Khon fabrication de bracelets

Au bout de bientôt 2 ans de voyage nous avons un peu moins d’énergie pour des journées complètes de visites. Ici ça tombe bien c’est petit  icon_biggrin.gif  Il y aussi certaines choses qui nous manque (en dehors du fromage bien sûr) comme (pour moi) un hiver de plusieurs mois ou l’indépendance de la voiture. Pour Ga ce serait plutôt un coin pour cuisiner, un frigo et le fait d’avoir un chez soi. Et oui faire et défaire tout le temps son sac et ne jamais savoir où on dort commence à nous fatiguer ! En fin de journée nous allons quand même voir une cascade qui se trouve non loin de là. Vraiment magnifique, un coin bien aménagé et une vue surprenante.

Don Khon grande cascade

En marchant un peu on tombe sur une petite plage, vraiment chouette ce Mékong, plein de face cachée.

Le lendemain c’est le départ pour Pakse une petite ville un peu plus au nord. Le voyage n’est pas très long mais nous arrivons quand même en fin de journée. Le temps de trouver un guest et nous allons nous promener un peu. Cette petite ville est plutôt tranquille mais pas très intéressante. Nous louons donc une mobylette pour aller découvrir les environs bien plus réputés. On passe par de magnifiques cascades tout au long du chemin qui mène à Tadlo.

Pakse cascade 1

Pakse cascade 2

Toutes différentes les unes des autres, nous pourrions certainement nous baigner. Mais à cette période il commence à faire un peu frais et nous ne sommes pas assez courageux. Le soir nous trouvons un petit bungalow, à côté d’une rivière, pour passer la nuit. Le propriétaire est sympa et c’est bon marché (2,5 euros).

Tadlo Guest House

En se promenant dans ce mini village, on s’arrête pour boire un verre. Nous ne repartirons de cet endroit que pour aller dormir. Le gérant avec note aide et celle de quelques autres voyageurs nous prépare un festin pour seulement 25000kips (2,5 euros). C’est comme notre repas de Noël icon_biggrin.gif Soupe de courge en entrée, mix de légumes au lait de coco, riz et poisson grillé pour le plat de résistance et comme si ce n’était pas assez banane au lait de coco en dessert. Vraiment il nous a gâté icon_biggrin.gif

Tadlo repas de fêtes

Le lendemain nous reprenons la route. On passe encore à travers de nombreux villages avec leurs maisons en paille tressée et sur pilotis. Les villages du Laos sont vraiment beaux, seules les grosses paraboles devant les maisons gâchent un peu le décor !

Tadlo maison aux alentours

On passe aussi au milieu de champs de café dans le plateau des Bolevan. Cette région profite d’une nature généreuse (plein d’arbres fruitiers) donnant à profusion le café tant apprécié par les gens du monde entier.

Plateau des bolevan Plantation de café

Nous visitons encore quelques cascades toujours plus impressionnantes les unes que les autres. La dernière tombe dans un immense trou dont on ne voit pas la fin vraiment beau ces paysages.

Plateau des bolevan cascade 1

Plateau des bolevan cascade

Au totale 200km de moto, 5 cascades, beaucoup de villages et encore plus de café icon_biggrin.gif

Plateau des bolevan route

De retour à Pakse, on se trouve un guest pour passer le  nouvel an. Rien de bien exceptionnel, quelques feux d’artifices dans les rues, nous sommes allés manger une pizza pour fêter ça et avons acheté un litre de jus de raisin. Une journée normale loin de nos amis ! Pour notre 1er jour de l’année nous prenons un bus de nuit pour la capitale. Ça commence sur les chapeaux de roue 2012 !!!! C’est la 1ère fois qu’on essaye mais c’est un bus sleeper avec des vrais lits icon_biggrin.gif

Bus sleeper

Il ne faut jamais se réjouir de trop car la route est tellement pourrie et la vieille odeur de pisse dans le font du bus nous empêcheront de dormir !!!! C’est quand même plus confortable qu’un fauteuil, il faut le reconnaitre icon_biggrin.gif Vers 5h nous arrivons à Vientiane. Toujours la même chose, bataille avec les tuks tuks et la galère pour trouver un guest. Vers 8h30 nous sommes au top. Pour ces quelques nuits nous dormirons dans un hôtel super classe à 10 euros la nuit icon_biggrin.gif

Vientiane Chambre

C’est le meilleur rapport qualité prix que j’ai trouvé. On aurait pu refaire un tour de ville vers midi pour trouver un autre guest (les chambres se libérant dans la matinée) mais la fatigue du voyage nous rappelle à la raison !!!! La  journée commence donc tout juste. Petit dej. et location de vélo pour nous rendre à l’ambassade Chinoise. On y arrive vers 10h mais celle-ci est fermée et nous devons attendre 2 jours icon_sad.gif pas de chance !!!! De passage par hasard devant l’ambassade Mongole, nous tentons notre chance. Et cette fois c’est ok. L’ambassadeur nous reçoit et accepte notre demande. Trop cool ce n’est pas 2 jours de perdu finalement. Nous sommes a Vientiane essentiellement pour ces ‘’put---’’ de visa alors si on doit attendre 2 jours pour rien c’est un peu dommage. De retour dans le centre nous allons nous reposer un peu. Cette capitale est super plaisante et tranquille. Pas beaucoup de circulation et de voitures, beaucoup de temples un peu partout. C’est propre et les gens sont sympas je dirais plutôt pas chiants ! D’habitude capitale rime avec tuk-tuk, tu veux voir mon chope où j’ai du hash à vendre …… rien de tout ça par ici. Dans l’après midi nous profitions du Wifi pour envoyer nos vœux par la cyber voie. Le lendemain nous visitons un des plus vieux temples de la ville qui a résisté à la guerre. Il date de 1820 environ. Il y a beaucoup de statues de bouddha dans le mur d’enceinte extérieur et de vieilles peintures dans le bâtiment central.

Vientiane temple

Ensuite nous allons nous promener autour du palais royal et sur l’esplanade au bord du Mékong. Il y a une grande statue qui semble être vénérée mais pas possible de savoir qui c’est !!!!!  

Vientiane statue

Tous les après-midi nous avons un café et une part de gâteau offerte par notre hôtel, attention la classe  icon_biggrin.gif On en profite donc pour se reposer un peu et passer un peu de temps sur le net. Le lendemain nous allons visiter un marché et quelques autres temples dont celui Haw pha Kaew. Ce temple ancien construit en 1565 a été spécialement construit pour accueillir le bouddha d’émeraude (qui a été dérobé depuis). Maintenant il sert de musée national d’art religieux. Une très vieille bâtisse pour une jolie collection de statues.

Vientiane temple Haw pha Kaew

Dans ce temple il y a aussi une pierre ‘’de vérité’’ lorsque tu lui demande quelque chose, si la réponse est oui tu peux la soulever si c’est non c’est impossible. Magie, supercherie ou croyance à vous d’en tirer vos conclusions ! Ce matin nous louons des vélos et comme ça fait déjà 3 jours nous allons récupérer nos passeports puis allons à l’ambassade chinoise. On rempli un formulaire et justifions du fait qu’on n’a pas de billets retour. Le gars nous regarde, il nous demande si on voyage les 2 et si on a un hôtel de réservé. On lui dit que oui et il accepte notre demande  icon_biggrin.gif  trop content icon_biggrin.gif En France c’est la galère pour obtenir ce visa. Beaucoup de paperasse, de justificatifs, d’attente et d’argent. Ici en 1 jours c’est fait pour 54 dollars icon_biggrin.gif  Nous allons manger ce midi sur une place où se tient un festival culinaire. Beaucoup de cuisines y sont représentées, du Laos au Philippines, en passant par le Vietnam ou la Thaïlande. On trouve plein de choses intéressantes et de jolies couleurs.

Vientiane marche culinaire

L’après-midi nous allons encore visiter d’autres temples. Il y en a un peu partout dans cette ville. Le soir nous avons même la chance d’assister à une puja icon_biggrin.gif

La video viendra plus tard car en Chine Youtube c'est interdit !!!!!

Le lendemain nous louons une moto, allons récupérer nos passeports et partons au Bouddha parc. La route est terrible, beaucoup de poussière et de camion avec un casque sans visière c’est pas facile. Le parc est surprenant entre les statues de Bouddha on voit des têtes de morts ! On monte dans une espèce de gros bloc de béton surmonté d’un arbre de pierre. La vue est belle et la sculpture surprenante.

Vientiane Bouddha parc 1

Vientiane Bouddha parc 2

Tout le reste du parc est un mix de sculptures hindoues et bouddhistes construit en 1958 par un gars un peu tripé, nous avons du mal à bien comprendre ‘’l’œuvre’’. Ensuite nous allons au Pha That Luang qui est une espèce de pyramide dorée. Une légende dit que la pyramide ne touchait pas le sol après sa construction. Pour cacher la vérité et le mystère de celle-ci, les gens firent construire une autre pyramide par-dessus l’originale ! Chaque niveau à un but architectural différent qui encode la doctrine bouddhiste (ça c’est le Lonely qui le dit)

Vientiane Pha That Luang

Nous passons ensuite devant l’arc de triomphe et ses champs Elysée inspirés par Paris. Ici on trouve beaucoup de chose écrites en français et une forte culture française. L’histoire dans les temples est écrite en français, les noms de rues ou de bâtiments sont en français. On y trouve même de la baguette en abondance (à notre plus grand plaisir). L’histoire du Laos a été très mouvementée, oppressé par le royaume du Siam il a longtemps été sous protectorat français. L’école était en français et c’est pour cela que les liens sont encore très forts maintenant. Dans l’après-midi nous allons visiter le musée national qui nous retrace cette histoire compliquée et le développement qu’on retrouve maintenant. Au total nous avons passés 5 jours dans cette capitale très agréable, nous avons rencontrés quelques autres voyageurs et avons retrouvés Camille et Romain.

Vientiane temple 1

Vientiane Bouddha

Ce matin nous prenons un bus pour Luang Prabang une ville un peu plus au nord. La route est magnifique mais très longue. Ils nous disent 6 à 8h mais au final nous avons mis 10h. Crevé je me promène dans les ruelles touristiques pour ne trouver que des guests hyper chers ou pourris. Finalement dans une autre direction on fini par trouver un bon compromis. Il faut dire que dans cette ville ce n’est pas les guests qui manquent. Ils y en a des centaines. Le soir nous allons manger au marché de nuit. Il y a des buffets et pour 1 euros on rempli notre assiette de ce que l’on veut jusqu'à ce qu’elle explose icon_biggrin.gif

Luang Prabang Buffet

Luang Prabang est une toute petite ville. Entourée par le Mékong et le Nam Khan, elle était l’ancienne capitale du Lan Xang (royaume du million d’éléphants) jusqu'à ce que le Laos soit unifié et que Vientiane devienne la capitale du pays. Ce 1er jour nous allons donc nous promener un peu en ville. Il y a aussi beaucoup de temples et de petits hommes orange un peu partout (je crois que c’est des moines…icon_biggrin.gif). Cette ville est calme est charmante. On arrive alors au Wat Xieng Thong, construit en 1560 par le roi Setthathirat. C’est un temple laotien bouddhiste, un des seuls qui n’ait pas été pillé pendant l’invasion. De beaux toits, de belles peintures, des bouddhas etc…..

Luang Prabang Wat Xieng Thong 1

Il y a aussi un bâtiment qui abrite un vieux char funéraire. Les quelques temples autours sont décorés par des mosaïques de verres représentants la vie quotidienne.

Luang Prabang Wat Xieng Thong 2

Le marché de nuit de cette ville est immense et on pense ne jamais arriver au bout des allées. Ils y a beaucoup d’artisanat, de tissus, d’antiquité etc… c’est super sympa de s’y promener. Le lendemain nous allons visiter une petite expo d’un couple franco-laotien qui ont fait le trajet en voiture en relatant le parcourt et les difficultés liées l’eau à travers les pays. Je me souviens entre autre de l’article sur Varanasi qui explique que les déchets de la ville entière ne représentent que 5% de la pollution totale du Gange. Les autre 95% étant des causes industrielles !!  On se reballade aussi dans la ville, à la recherche d’autres temples. Le soir nous allons voir le couché du soleil dans un temple situé sur une petite montagne au centre de la ville. Un chouette endroit bondé de touriste icon_biggrin.gif

Luang Prabang couché de soleil 1

Le lendemain nous attendons notre tuk tuk pour aller à la station de bus. Après 30 min de route, c’est la surprise, un gros tuk tuk nous attend pour nous amener à Nong Khiaw (environ 4h de route). Ayant payé pour un bus local je refuse de monter dans leur engin. On retourne donc au centre ville pour essayer de se faire rembourser et  prendre un mini van mais il faudra attendre demainL On retourne donc dans notre guest et allons visiter encore un peu la ville. C’est hallucinant on a beau se promener et se repromener on trouve toujours des nouveaux temples à croire qui si on marchait pendant un an on n’aurait pas fini de faire le tour des temples du coin. C’est vraiment un cool endroit cette ville.

Luang Prabang temple 1

Luang Prabang temple 2

Le lendemain un van vient nous chercher et nous amène à Nong Khiaw, plus rapide et pour le même prix que le soit disant bus local. Sur place nous prenons directement un bateau pour aller nous perdre dans le village de Muang Ngoi Neua. Ça ne vous dit surement rien c’est environ à 300km au nord, à vol d’oiseau, depuis la capitale. Pas de voitures, pas de motos et pas d’électricité seulement le soir entre 6 et 10. Ce village est très tranquille, hormis quand ils célèbrent un mariage icon_biggrin.gif Ça c’est un truc hallucinant, sur notre route au Laos nous avons vu un nombre impressionnant de mariage. Tous les jours ils en a au moins un. Par exemple sur la route pour Luang Prabang on en voyait un toutes les 20 min environ. Ça ce traduit par de grandes tables sous des chapiteaux blancs. Des grosses enceintes et du son à fond. Les gens discutent, mangent et boivent le Lao Lao (sort d’alcool de riz local) (comme chez nous quoi). Ca commence vers le début d’après-midi. Son à font ils chantent et dansent un peu. Vers 10 ou 11h tout est fini et nous pouvons enfin dormiricon_biggrin.gif La rivière est super jolie et ce petit tour en bateau nous a bien plus. Il y a beaucoup de guest house et de restaurant dans l’unique rue en terre du village.

Muang Ngoi Neua rue

C’est Gaeline qui nous trouve un petit Bungalow dans un jardin potager. En se promenant nous rencontrons un laotien qui parle un peu français et qui joue à la pétanque. Il m’invite à le rejoindre pour quelques parties. Il est très sympa mais me bat à 3 reprises dont une fois à 11-1 icon_confused.gif Je teins à  préciser que les deux autres parties étaient quand même plus serrées.

Muang Ngoi Neua petanque

Quand la nuit arrive il fait bien froid dans cette partie du Laos, ça ne pousse pas à rester dehors pendant des heures. On sent bien qu’on se rapproche de l’hiver à très grands pas ! Le lendemain nous partons faire une petite ballade dans les environs histoire de voir quelques villages traditionnels. La nature est très belle par ici. Il y a beaucoup de champs de riz où les bœufs se pavanent car ce n’est plus la saison des cultures.

Muang Ngoi Neua boeufs

Quelques montagnes entourent la région et quelques petites rivières la traversent.

Muang Ngoi Neua vue generale

Il y a quelques grottes aussi. Après 2 petites heures de marche on arrive dans un village. Une femme qui cultivait des herbes sauvages et que nous avons croisé avant nous attend de pied ferme pour que l’on vienne manger dans son restaurant. Elle est plutôt sympa alors on fait encore un petit tour afin de trouver une cascade mais finalement nous retournons assez vite pour manger. On fait un petit tour dans le village avant de reprendre notre route retour.

Muang Ngoi Neua village 1

On s’arrête dans un autre village et faisons un petit tour de celui-ci.

Muang Ngoi Neua village 2

On s’étonne un peu du fait que les gens sont moins amicaux et ont de la peine à dire bonjour. Après réflexion nous trouvons ça plutôt normal car ce sont des villages très touristiques et les gens doivent en avoir marre de voir des touristes débarquer avec les appareils photos ou donner des bonbons aux enfants. C’est un peu du voyeurisme que d’aller voir comment ils vivent. Le choque est très grand dans ces villages, ils vivent de rien mais nous voient avec tous nos appareils. Des lunettes, au téléphone en passant par l’appareil photo ou la tablette numérique. Ces gens ont une vie simple, peu de travail, de l’élevage, de la culture, du lao-lao, des maisons en bois et c’est tout. Pourquoi aller voir ça ??? Pourquoi créer le choque ??? Tout le monde sais que c’est la vrai vie dans la campagne alors arrêtons de se masquer la face et retournons près de la nature. Il est vrai que dans ces villages le choque est quand même moins grands que dans certain autres ou les habits traditionnels sont encore très forts !!!! Beaucoup de touristes respectent la différence et font attention à leur impact tandis que d’autre font n’importe quoi ! Bref quand même des questions à se poser. Nous avons la chance de voir la confection des paniers à sticky rice. Superbe travail.

Muang Ngoi Neua sticky rice

Bref, après cette sympathique ballade en nature, nous rentrons au village, allons s’inscrire sur la liste pour le bateau de demain et profitons des dernières heures de lumière. Le lendemain réveil vers 8h. Nous allons checker s’il y a assez de gens pour le bateau. Le gars nous dit de revenir plus tard, on va déjeuner puis on revient. Toujours pas de réponse. On retourne finir nos sacs et finalement il nous dit que le bateau va partir. On embarque vers 9h30 pour 5h de bateau vers le nord. On se rapproche de la frontière chinoise à grands pas icon_biggrin.gif

Bateau pour le nord

Le trajet est fantastique, on passe vers des petites chutes d’eaux et de nombreux villages. Quelques fois nous nous arrêtons pour prendre des passagers que l’on descend un peu plus loin. On fait un stop dans un village où une touriste bénévole donne des cours d’anglais. Elle attend un bateau pour le sud mais accepte de nous faire la visite. Elle nous explique les difficultés qu’elle rencontre. Le fait que les gens boivent beaucoup de Lao-Lao. Par exemple en ce moment il y a un mariage (comme souvent !!!) donc pendant une semaine y’a pas école. Les profs arrivent bourrés en classe, elle ne sait pas quand reprennent les cours. Où encore le fait qu’ils mangent des rats et que quand y’en a pas ben ils mangent les chiens ! Elle nous explique en quelques minutes tous ces trucs qui la choquent, mais elle se plaît quand même bien ici. On a l’impression d’être en Afrique et de retrouver les mêmes difficultés. Ici c’est pauvre bien sûr, mais quand on regarde bien ils ont quand même des terres fertiles, de l’eau à proximité en profusion et aussi pas mal de fruits. Si on compare à certain pays africain, c’est déjà pas mal !!! Certes les gens sont pauvres et le système de santé laisse à désirer mais ils ont une vie relativement saine. On s’arrête un peu plus loin dans un petit marché local. 5 abris en paille ou en bambou un peu de tout mais juste un peu icon_biggrin.gif

Petit marche au bord de la riviére

 Le voyage se poursuit encore et finalement nous arrivons vers 16h. On se trouve un guest plutôt simple et allons marcher pour se détendre un peu les jambes. La ville ne présente pas beaucoup d’intérêt, c’est un peu l’endroit de passage pour le Vietnam et les gens s’y arrêtent seulement pour la nuit. Nous trouvons quand même un petit marché très local (où ils vendent les fameux petits rongeurs, rats, tout cuits tout séchés, qui donnent pas du tout envie !!!) et allons se promener dans une autre partie de la ville plus tranquille.

Hummmmmmmm

Muang Khua village

On ne fera aussi qu’une nuit avant de partir pour un autre petit village (Muang La) sur la route de Udomxai un peu plus à l’ouest. C’est la pluie que nous rencontrons sur la route et pas une petite pluie. Ça fait bien longtemps qu’on à pas vu ça ! Nos sacs sont un peu mouillés car les 1er Kms il n’y avait pas de bâche sur le bus. Le temps de manger une soupe et d’installer nos sacs poubelles sur les sacs et nous partons chercher une guest house.

Muang La recherche de guest

Ce n’est de toute façon pas très dur car il n’y en a qu’une dans le village. Rien de bien spécial ici seulement un temple avec un bouddha qui serait une réplique du plus sacrée du Laos. Beaucoup de gens viennent ici pour faire un souhait. Si leurs cœurs est pur il sera réalisé. Ils devront alors revenir pour faire une offrande ! On se repose un peu laissant passer la pluie et en fin de journée nous allons nous promener dans le village. On visite le fameux temple qui est en faite tout petit et sommes attirés par le bord de la rivière où les gens se baignent.

Muang La temple

En prenant un petit chemin qui mène derrière un ressort qu’elle est notre surprise quand on voit des thermes icon_biggrin.gif Des Laotiens se pavanent dans un petit bassin d’eau chaude ! On les regarde 5 mins avant qu’une dame nous invite à les rejoindre. On ne se fait pas prier, on remonte vite au guest prenons le nécessaire et allons nous baigner. L’eau est hyper chaude, il fait déjà nuit, c’est comme magiqueicon_biggrin.gif  Il y a de plus en plus de monde mais c’est vraiment cool de partager ce moment avec les locaux icon_biggrin.gif Je fais un aller retour dans la rivière juste à côté où les gens se lavent. Vraiment sympa comme ambiance, gratuit et sans touristes icon_biggrin.gif Ce matin il fait super beau et nous retournons au temple et aux thermes pour faire quelques photos.

Muang La thermes

On prépare nos sacs et vers 12h attendons le bus qui va à Udomxay. Malheureusement celui-ci n’arrive pas …… on va donc manger ! On redemande aux gens mais ils nous disent d’attendre et que le bus va passer. Effectivement après 1 ou 2h d’attente, un bus passe mais sans s’arrêter ! On pense que c’est par ce qu’il était plein ! Un second bus 30 min plus tard mais il ne s’arrête pas non plus ! Un peu dépités, on commence à faire du stop. La route n’est pas très fréquentée mais ça coute rien d’essayer ! Les quelques 1ère voiture nous demandent beaucoup d’argent alors on refuse mais finalement un papy et sa dame nous prennent pour 20000 kips. On commençait a sérieusement à se décourager après 4h d’attente. La conduite n’est pas très sûre mais au moins on avance  icon_biggrin.gif Soudain le monsieur cale au milieu de la route et c’est la panne ! Vraiment pas de chance, on a fait 15 kilomètres ! Ils passent quelques coups de fil, on ne sais pas trop si on va attendre 3h ou 10 mins. Ils nous expliquent qu’il n’y a plus d’essence alors voyant passer un tuk tuk on l’arrête et on continue la route avec lui. On fini quand même par arriver à destination non sans peine, avec du temps,  mais aussi avec un bon soleil. Udomxay est une ville pas très intéressante, c’est un carrefour sur la route de la Chine. Beaucoup de camion et de circulation, des magasins chinois, des restos chinois, les gens aussi ressemblent plus à des chinois qu’a des Laotien, un petit aperçu pour nous. On se ballade un peu, il y a un grand bouddha sur un petit mont.

Udomxay Bouddha

On va jusqu'à la station de bus pour prendre des infos pour demain, un petit coup d’internet et nous allons manger. On se trouve un petit resto chinois (pour le coup) et commandons nos plats. Le gars nous amène un plat de légumes énorme, un de viande aussi gargantuesque et un plat de frite dans la même lignée. J’ai franchement rarement mangé autant de bœuf dans un repas. D’ailleurs j’ai même pas pu finir ! On discute aussi avec un couple de personnes un peu âgées qui nous racontent leurs voyages au Tibet ou en Inde il y a 30 ans. C’est passionnant icon_biggrin.gif Le lendemain nous prenons le bus pour Luang Namtha. On part un peu en retard. Le chauffeur prend une autre route pour aller chercher de l’essence, encore un arrêt pour son repas du midi puis nous partons enfin !  On fait 30 min de route lorsqu’un bus arrivant en contre sens double un véhicule, nous sommes en face, notre chauffeur se serre un peu mais pas assez et c’est l’accident !

Accident de bus

Rien de grave juste quelques belles rayures sur les 2 bus et les phares et les rétros de cassés. Les chauffeurs et tout le monde descendent du bus tranquillement, personne ne se parlent, ils regardent juste les dégâts et on attend ! En fait on attend les policiers qui vont venir faire le constat. Une petite heure plus tard un autre bus arrive, tout le monde montent dedans, le temps de recharger les bagages et c’est reparti. Bref nous arrivons après 2h30 de route environ. Les paysages sont toujours aussi magnifiques, des petites montagnes, de la forêt, des villages en bois etc…. Arrivée à Luang Namtha nous cherchons un guest et en trouvons un super classe avec wi-fi, balcon, eau chaude, thé et eau gratuite dans une petite cour intérieure pour seulement 7 euros icon_biggrin.gif

Luang Namtha guest

Le soir nous allons manger avec un couple de Slovaque (qu’on a rencontré dans le bus) au marché de nuit. Le lendemain c’est journée blog, renseignement sur la Chine et le visa Russe, découverte d’un petit marché aux alentours et repos. Ces quelques derniers jours nous avons pris beaucoup de transports et avons besoin de ne pas trop bouger. La ville de Luang Namtha n’est pas très intéressante mais très tranquille. Les gens viennent ici pour faire des treks, du kayak, du tubing, du vélo ou je ne sais quoi encore. Malheureusement c’est un peu cher et la découverte des villages tribaux nous intéresse moyennement après ce qu’on entend. Pour nous ce sera repos et préparation de notre voyage en Chine.

Luang Namtha Marché

C’est sur cette touche que nous finirons le Laos. Un pays qui nous a vraiment touchés. Les gens sont cool et la nature est belle. Le Laos aura été mon coup de cœur de l’Asie, j’ai vraiment aimé ses gens et ses paysages.

Voici quelques infos sur la vie quotidienne par ici. Une baguette coute entre 0,20 et 0,40 euros, une bouteille d’eau filtrée 0,20 euros, une chambre entre 2,5 et 10 euros. Un bus c’est environ 1,5 euros de l’heure, un litre d’essence 1 euros environ. Une course en ville en tuk tuk coute entre 1 et 2 euros, un riz frit au resto 1,5 euros. Un jus entre 0,50 et 0,70 d’euros, 1h d’internet 0,60 euros, une boisson au lait chocolaté environ 0,40 d’euros, un musée ou un temple entre 0,50 et 2 euros.

Repost 0
Published by Ga et Toff - dans 12-2011 LAO
commenter cet article