Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 11:45

Le bus pour Kuala Lumpur arrive, il est magnifique, grand et confortable  Le passage en douane se fait sans problème et sans trop d’attente. On arrive à dormir un peu avant d’arriver vers 4h du matin !!! La station de bus étant fermée, on nous propose un autre bus qui va un peu plus au sud. Encore fatigué et n’ayant pas assez dormi, nous prenons ce bus pour finir notre nuit. On arrive vers 9h du matin à Johor Bahru. C’est super chouette de revoir ces noms de villes et les paysages Malais. Toujours les mêmes, plats avec des palmiers, des palmiers et des palmiers. On dirait, quand on ouvre un œil de temps en temps, qu’on n’a pas avancé. Dans la foulée on enchaine car un bus part juste pour Mersing. Encore 2h30 et nous serons arrivés  Beaucoup de gens aurait déjà pétés un plomb mais jusque là les bus sont hyper confortables et nous dormons assez bien. On a aussi très envie d’arriver pour revoir Pascale et Ramli. A Mersing, nous appelons Ramli et l’attendons en buvant un thé. Commencent alors les grandes retrouvailles et les embrassades, Pascale et une de ses amies de Suisse arrivent juste d’une ile en face, c’est trop cool d’être là après 24h de voyage De retour à la Farm Guest House, on fait un petit tour du propriétaire pour voir les changements, la végétation a énormément poussé, Ramli a construit plein de trucs et modifié quelques chalets. Il y a toujours un nombre incalculable d’animaux. On discute, on se repose et en fin de journée nous allons faire une ballade sur la plage. Pascale a donné RDV à des amis dans un resto en ville, l’occasion de discuter encore et de revoir Mr Pang, un ami chinois.

Mersing repas avec pong

Le lendemain, c’est un petit déjeuné de roi qui nous attend. Pascale nous sort, le fromage, la confiture, les céréales, le lait, le beurre etc… Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas mangé comme ça un matin Avec toute cette force accumulée, nous nous mettons au travail ! Les pluies ayant inondés le terrain, nous construisons un mur afin de stopper l’eau et de permettre aux gens de retourner à leur chalets sans se mouiller les pieds. C’est le 1er mur que je construits, avec l’aide de Gaeline et les quelques conseils de Ramli. Nous sommes vraiment contents de notre travail et le résultat semble satisfaisant.

Mersing fabrication du mur

Il nous reste quand même à faire l’autre côté du mur mais ce sera pour le lendemain !!! Le soir nous allons manger au restaurant de Leman, le meilleur poisson sweet and sour qu’on n’ait jamais mangé ! Ça fait vraiment plaisir de revoir Leman, Gaeline avait passé beaucoup de temps dans son resto, à écrire, à parler ou ………

Mersing Mr Leman

Comme nous avons été les esclaves de Ramli aujourd’hui, c’est lui qui paye le repasJ. Aujourd’hui c’est le jour du marché aux poissons. Petit déj. chez le marchand de rotis qui était déjà là en 2008. Toujours aussi bon ! Au marché, il y a beaucoup de poissons, des crabes, des crevettes géantes et des coquillages.

Mersing Marché poisson 1

C’est toujours un grand plaisir de se trimballer dans ce genre d’endroit. On profite d’être en ville pour faire des courses, passer à la poste etc…

Mersing Marché poisson achat

L’après midi, il pleut beaucoup mais en fin de journée je donne un petit coup de main à Ramli. On remblaie de sable les endroits où l’eau forme de grandes flaques. Le soir Ramli nous prépare le poisson et les crustacés que l’on a acheté.

Mersing poisson de Ramli

 Le lendemain c’est l’autre partie du mur que je fais. Un peu de travail physique me fait un grand bien. Gaeline pendant ce temps prépare les repas avec Pascale et travaille sur le blog. Le soir je donne aussi quelques cours d’informatique à Pascale pour l’aider à comprendre comment on organise un ordi. Le lendemain nous sommes invités à aller à un mariage malais (musulman). Rien à voir avec ceux de chez nous ! D’abord, nous sommes conviés à venir entre 11 et 14h. On se fait un peu beau et vers 13h on s’y rend. Sous une grande tente se trouve les tables et un buffet composé de viande en sauce ou grillée, de poisson, de légumes et bien sûr du riz. Il y a aussi une spécialité, œuf salé (macéré dans de l’eau salée pendant longtemps). La famille nous accueille les bras ouverts, nous donne une assiette et nous explique les plats. Ensuite on s’installe sous les yeux attentifs de la grand-mère qui veille à ce que l’on ne manque de rien. Trop chou !

Mersing mariage la grand mére

Des jeunes demoiselles qui connaissent bien Pascale nous font la traduction et nous posent pleins de questions. C’est vraiment un cool moment ! En plus la nourriture est super bonne et je me fais ‘’péter’’ le ventre. Jusqu'à maintenant les mariés ne sont toujours pas arrivés et apparemment se font un peu prier. La table d’honneur est un peu plus loin et eux on droit à des plats individuels et spéciaux. Dans la maison, une grande place a été décorée et 2 sièges  y sont installés pour accueillir les mariés. Ils arrivent alors, magnifiquement habillés, à pied et au son des tambours. Un petit cortège les accompagne et deux personnes les protègent, avec des parapluies, du soleil qui plombe aujourd’hui. Ils ont vraiment de la chance car en ce moment c’est la mousson et tous les jours nous avons de longues et très grosses pluies. Ils vont donc s’installer dans leurs grandes chaises royales et les gens viennent prendre des photos. Ils nous invitent aussi à venir faire quelques clichés.

Mersing mariage photo de groupe

Ensuite ils vont s’installer à leur table pour manger. Nous disons ensuite au revoir et rentrons à la maison. Ce fut court mais super sympa. Les gens étaient vraiment cool et les mariés bien beaux. On a même reçu des petits cadeaux : une petite boite en carton avec un œuf dûr (pour la bonne fertilité) et un yaourt de gelée. Un peu bizarre pour nous ces cadeaux mais comme on dit c’est le geste qui compte ! En fin de journée nous allons avec Ramli et Pascale dans un autre marché sur la route de Mersing, le marché du vendredi. Ils ont fermés un tronçon de route et installés quelques stands de fringues et beaucoup de nourriture. Tout y est, des jus de fruits, des légumes, de la viande, du riz  ou des crêpes en passant par le poisson, les beignets, le lait de soya ou tous les trucs qu’on ne connait pas !

Mersing boissons au marché

Mersing pain au marché

On rempli nos sacs de tout ce qui nous fait envie pour notre repas du soir et sûrement des jours prochains

Mersing repas du marché

Le lendemain nous allons faire les boutiques. L’envoi de coli depuis la Malaisie est très bon marché alors on va en profiter. Au total nous avons payé 14 euros pour 10 kg de marchandises Des fringues, de la nourriture, des petits cadeaux etc… Bon il nous faut maintenant attendre 3 mois avant que le coli arrive On construira encore un autre mur, préparerons beaucoup de très bons petits plats, finirons l’article sur le blog et continuerons les cours d’informatique pendant les quelques derniers jours. On a fait aussi quelques ballades sur la plage, revu Pang et Leman et passés de très bons moments avec Pascale et Ramli. Cette semaine était un peu comme un retour à la maison, tant l’accueil était formidable. On remercie beaucoup Pascale et Ramli qui nous ont énormément gâtés.

Mersing Ramli et Pascale

Ce mercredi 30 novembre nous prenons un bus pour la capitale et repartons fort pour la Thaïlande. 6h plus tard nous arrivons à Kuala Lumpur. Je suis super content de revoir cette capitale et les tours Petronas. Nous prenons un bus pour l’autre station de bus, achetons nos billets pour Had Yai (Thaïlande), laissons nos sacs à la consigne et partons nous balader dans Chinatown. C’est vraiment cool d’être là, sur les pas de notre voyage il y a 3 ans. On reconnait beaucoup d’endroit et de ruelles et allons visiter quelques marchés. Nous n’avons que quelques heures mais ça suffit à notre « remember ». Notre bus part à 22h pour une longue route jusqu’en Thaïlande.

Kula Lumpur

Le passage de la frontière se fait sans problème hormis le fait que comme d’hab tous les bus partent en même temps et qu’il y a donc beaucoup de monde à cette heure ci. Un petit passage au duty free et nous voila arrivés à  Had Yai, il est environ 8h du matin. Le temps de faire quelques courses car nous avons repéré un magasin qui vend du miel et du pollen pas cher. Nous reprenons ensuite un bus pour Krabi. En fait ce n’est pas un bus c’est un van. Franchement ils ont l’air beau mais ce n’est vraiment pas confortable. Sièges droits comme des I, les genoux qui touchent le siège de devant, une bande de touristes qui se plaignent de tout et pour finir un chauffeur complètement taré qui roule hyper vite, qui double dans les virages et brule les feux rouges. Ce voyage est catastrophique et dangereux. On préfère nettement mettre le double de temps mais dans un vrai bus ! Il faut quand même savoir que s’il y a 5 ans, c’était facile d’avoir des renseignements en Thaïlande maintenant les gens mentent et leur anglais laisse fortement à désirer. Bref arrivés à Krabi je m’embrouille avec le chauffeur, il manque de me frapper au visage puis arrête le véhicule et en furie m’attrape par les cheveux et veut me faire descendre ! Je suis choqué, Gaeline intervient, le mec est complètement taré et ce sera notre dernier stop ! Une grande aventure ce voyage !!!!  On retourne alors dans notre hôtel, il est environ 13h. On va manger, on se pose un peu et on part faire un achat important. Depuis quelques mois, nous n’avons plus de lecteur mp3 et souhaitons en acheter un nouveau. Le lendemain nous prenons un autre van pour Koh Lanta qui sera notre dernière île et notre dernière escale dans le sud de la Thaïlande. Le chauffeur de van nous amène dans un ressort appartenant à sa famille, nous allons voir un bungalow. On discute un peu les prix et pour 300 Baths avons un bungalow au bord de la plage, avec piscine, la super classe

Koh Lanta Ressort

Koh lanta Bungalow

On loue une moto et partons visiter l’île.

Koh lanta sur la moto

On commence par le petit shop d’un français qu’on a rencontré en Inde il y a 5 mois et qui nous a donné son adresse. L’endroit est magnifique, il est super sympa, nous offre le chaï et on discute un petit moment. Il nous fait un programme détaillé des bons plans de l’île. Koh Lanta est une île de 35 kms de long et 15 de large. Tout le monde la connait grâce à l’émission de TV mais en fait l’émission est tournée partout (Amérique, Asie, Océanie) sauf à Koh Lanta !!!!! Du nord ouest au sud est il y a de belles plages mais beaucoup de ressort alors que sur la cote ouest c’est la forêt primaire. Pas de plage, juste le vieux village qui est un village de pêcheur. Une route va du nord au sud ouest et une traverse l’île de l’ouest à l’est. On commence donc par le village de pêcheurs qui se trouve de l’autre côté. C’est assez sympa, mais il y a beaucoup de restos et de magasins pour touristes. Les maisons restent de style traditionnel en bois sur pilotis.

Koh Lanta village de pecheur

Le lendemain nous sommes allés visiter un parc naturel qui se trouve tout au sud de l’île. Il y a une jolie plage et une petite ballade à faire dans la forêt.

Koh Lanta plage du parc naturel

Pas très long mais assez sympa. La forêt est effectivement primaire et quelques arbres ont poussés au milieu du chemin 

Koh Lanta marche dans la foret

On a aussi visité quelques plages presque désertes et de sable blanc comme on en voit dans les rêves ou sur les cartes postales  Le soir nous mangeons dans un petit resto familial non loin de notre ressort. La maman est super sympa, les petits jumeaux qui super actifs nous font bien rire, on reçoit à chaque fois un petit dessert, c’est un chouette endroit. Ils nous ont même invités à venir célébrer avec eux l’anniversaire du roi. Ils avaient tout bien décoré le resto, nous avons tous reçu une petite bougie, devant la télé et le programme officiel, on s’est mis debout, les thaï ont chantés et ensuite nous avons mis la petite bougie devant la photo du roi c’était vraiment toute une histoire ! Les thaïs adorent leur roi ! Malheureusement celui-ci est assez malade et le règne va bientôt être confié à son fils que les gens n’aiment pas. Ce n’est pas vraiment un règne mais le roi a quand même son mot à dire dans les décisions importantes. En fait, c’est surtout que s’il dit quelque chose, les gens l’écoute. Une période difficile et des révoltes sont donc à craindre dans les prochain temps !

Koh Lanta anniversaire du roi

Voili voilou quelques jours assez tranquilles avant d’abandonner les plages pour un certain temps Ce matin après une dernière plongée devant notre hôtel nous prenons le bus pour Bangkok. Un long voyage nous attend encore ! D’abord, un de ces fameux van avec un chauffeur surexcité qui fait peur à une passagère. Elle lui impose de rouler moins vite ! 3h de route, une escale de 2h à Krabi  pour aller manger un morceau puis un autre van pour Chumphon. Encore 2h de route dans le van. Puis au milieu de rien, on nous arrête dans une agence. Encore 1h d’attente et nous montons dans notre dernier bus pour Bangkok. Musique à fond et basse 2500w dans les oreilles c’est super difficile de dormir. On arrive finalement à 5h du matin à Bangkok. J’ouvre alors mon sac pour remettre des affaires et là je m’aperçois qu’il a été fouillé et qu’à 1ère vue il manque un paquet de cigarette. Les autres voyageurs font de même et s’aperçoivent aussi de quelques objets manquants. Bien sûr le bus est parti depuis bien longtemps !!! Décidément la Thaïlande change et pas forcement dans le bon sens ! Je suis super déçu de leur comportement et n’arrive pas à comprendre comment ils on put changer comme ça. Bref la mission guest commence alors, les 10 premiers sont complets et je fini par en trouver un pas trop cher et propre. On déjeune et allons nous reposer un peu. Ensuite nous allons visiter un des combles de la consommation, le platinum. C’est un complexe de plusieurs étages avec uniquement des produits informatiques. Ordis, imprimantes, téléphones, MP3, Ipods, clé USB etc…. C’est hallucinant ! C’est tellement grand qu’on ne trouve pas ce que l’on veut et qu’on se fatigue dans ce méandre d’escaliers, d’allées et de stands. On fini quand même par trouver l’objet désiré, notre fameux MP3.

Bangkok platinium

On va ensuite se balader dans les ruelles proches de ce centre commercial. Alors là c’est un méandre de vêtements en tous genres. C’est hallucinant, on en revient pas tant il y en a et tant il y du monde. C’est là qu’on ce rend compte que l’Asie est vraiment à son comble de la consommation sans aucun souci de pollution ou d’écologie, c’est vraiment le grand boom. Il faut acheter, consommer………se gaver ! Ça nous rend presque malade de voir tout ça  Fatigués par ce marché dégueulant, nous rentrons au guest.

Bangkok marché aux fringues

Petite soirée tranquille avec un gars que nous avons croisé dans le bus pour Bangkok. Le lendemain nous allons dans le quartier de Chinatown. Pour s’y rendre nous prenons le bateau-bus. Eh oui Bangkok étant traversé par une grande rivière, beaucoup de  bateau bus desservent les quartiers de la ville. C’est assez cool de se retrouver sur l’eau dans une ville aussi grande, ça donne un effet de calme. Bien que la ville soit loin d’être bruyante comme les villes d’Inde, c’est quand même cool d’être sur l’eau.

Bangkok sur la rivière

A Chinatown, il y a de nouveau beaucoup de petites boutiques et de la consommation. Ce quartier est malgré tout super sympa car très différent de tous les autres. Tout est écrit en chinois par exemple.

Bangkok China town

On marche dans les ruelles et allons visiter 2 temples. L’un d’entre eux est déserté et nous ferons la visite seul. L’autre sur 2 étages est tout aussi vide et magnifique.

Bangkok china town temple

Nous faisons aussi quelques achats souvenirs et surtout des bobines de fils pour notre artisanat. Nous  profitons de l’abondance de tout pour faire de bonnes affaires. Ce vendredi c’est une journée un peu off où nous prenons le temps de prendre le temps. En sortant de notre guest, on retrouve Assif qu’on a rencontré il y 5 mois en Inde. Histoire incroyable que de le retrouver là, le même jour et à la même heure. On va ensuite à la poste et rencontrons 2 jeunes français avec qui on va partager un verre. Le soir nous allons dans le jardin du palais du roi où une grande fête à lieu depuis 4 jours pour célébrer son anniversaire. Une fête bien kitch, avec des chanteurs de na na na na na na na na na……… des jouets en plastique et des lumières partout. Un bel honneur pour le roi !!!!

Bangkok anni du roi

Le lendemain nous allons au marché de chatu chak. C’est réputé pour être un des plus grands de la ville. Il a lieu du samedi au dimanche et possède de tout : fringues, artisanat, déco, plantes et même des animaux vivants. Tout y classé par thème sur le plan qu’ils donnent à l’entrée, mais il est impossible de s’y repérer tant le plan n’a rien à voir avec la réalité. En réalité tout est mélangé avec tout ! C’est super cool, on voit beaucoup de choses originales et prenons du plaisir à nous perdre dans toutes ces allées. Le comble de tout sera quand même les animaux vivants et les boutiques d’habits qu’ils leur sont dédiés.

Bangkok fringues pour chiens

On a vu des chiens avec des chaussures, des bonnets de noël, des lunettes de soleil ou des nœuds papillons roses !!! Ils ont même réussis à déguiser des sortes d’écureuil !

Bangkok ecureils

Il ne faut vraiment pas être bien pour faire des choses pareilles !!!!! La visite était quand même super sympa Le soir c’est mission internet, échange de livres, préparations des sacs et bon repas pour notre dernière soirée en Thaïlande. Il est 7h du matin et un bus vient nous chercher pour la prochaine destination : le Cambodge 

Bangkok chien

Bangkok anni du roi

La Thaïlande est un pays magnifique, de belles plages, de belles iles, de la foret, de la jungle etc…. C’est un pays bien européanisé, de bonnes infrastructures, des routes et villes propres. Une bonne partie des gens sont cool bien que moins souriants qu’autrefois. Je pense malheureusement que le tourisme de masse a initié des comportements malsains et maintenant beaucoup de gens mentent et volent. Je suis un peu deçu par ce pays qui m’avait laissé une très très bonne impression lors de ma 1ère visite. Je pense quand même que le nord doit être plus authentique et le sud plus balenaire et donc plus corrompu par l’argent. 

Repost 0