Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:36

Salut les lecteurs Aujourd’hui c’est le grand départ de la chine direction Moscou. Quelques métros et nous voila à la train station. On se met dans la file et attendons le train qui arrive en gare. Sur le quai et à chaque portes du train un monsieur en costume attend l’arrivée des voyageurs.

Transsiberien l'arrivée du train

En ce moment c’est l’hiver et nous ne sommes vraiment pas nombreux à prendre ce train qui traverse toute la Sibérie. On retrouve aussi Guillermo qu’on avait rencontré plus bas en Chine et qui est là pour la grande traversée. C’est cool car il a déjà pris ce train et nous explique plein de chose sur son fonctionnement. Il est maintenant 8h05 et nous partons pour 6 jours et 5 nuits de voyage à travers la Mongolie et la Russie. Les cabines du train sont petites et assez simple. Il y a 2 lits en bas et 2 en haut, une petite table et des rangements pour les bagages.

Transsiberien nos lits

Nous avons la chance d’être seul ce qui permet un étalage complet ! Le train parti, un responsable de notre wagon nous apporte des draps et des tickets repas pour la journée. On s’installe donc tranquillement et discutons avec notre ami Guillermo qui est mexicain. On fait notre 1ère sieste et allons manger dans le wagon restaurant.

Transsiberien dans le resto

Repas simple, pas très bon mais repas quand même. Nous avons fait les courses avant de partir et avons de quoi compléter le manque ! Les paysages du nord de la chine sont superbes. De belles montagnes, des paysages secs voir désertiques, de grands espaces.

Transsiberien nord de la Chine

Avant la tombée de la nuit nous apercevons les premiers restes de neige. Dans la nuit nous arrivons à la frontière Mongolienne. Commence alors un ballais de gens dans le train dont on ne comprend rien. Des douaniers, des policiers, des gens de l’immigration etc…. Il y a beaucoup de contrebande dans ce genre de train, donc il y a beaucoup de contrôle. Je ne sais pas combien de fois ils nous ont demandé de soulever les lits pour voir ce qu’il y avait dessous ! Ils nous ont aussi pris nos passeports et ont disparu pendant plusieurs heures !!!! A cet endroit il faut aussi changer les roues du train ! Les rails Mongoliens et chinois ne sont pas les mêmes, ils démontent donc l’ancien train de roue et monte le nouveau.

Transsiberien changement roues 

L’opération prend beaucoup de temps ! Nous sommes aussi bien secoués quand les wagons se réassemblent ou se séparent, vraiment pas possible de dormir et c’est le milieu de la nuit. Bref après 3h30 d’arrêt nous quittons la Chine et recommençons l’opération douane en Mongolie. Là-bas c’est quand même plus tranquille et beaucoup moins long, 1heure environ. Il est grand temps de dormir maintenant, notre 1ère nuit dans le train. Le lendemain c’est un décor de rêve que nous voyons au réveil. De la neige, des montagnes, des minis villages, c’est trop beau ces étendues blanches sans rien.

Transsiberien en Mogolie 1

Il y a quand même quelques personnes qui se promènent à cheval et quelques troupeaux de bêtes. Nous avons prévu tous nos petits déjeunés donc notre 1ère activité c’est le breakfast. Du lait, des biscuits, du pain, de la confiture et des fruits, plutôt la classe comme déjeuné . On fait ensuite le tri de quelques photos sur l’ordi. Vers 13h, nous arrivons à Ulan Bator. Il y a toujours de la neige, on voit beaucoup de yourtes au bord de la ligne de chemin de fer, ça contraste avec les maisons modernes qui poussent comme des champignons.

Transsiberien arrivée à Ulan Bator

Ulan Bator c’est une ville de 1 million d’habitants soit 1/3 de la population de la Mongolie. Cette ville est bouleversée pour l’afflux de nomades venus de la steppe. L’exode rural à poussé près de 500000 personnes à Ulan Bator !!!!! C’est notre 1ère escale en Mongolie. Pas beaucoup de temps malheureusement, juste le temps de sortir un peu pour tester la température, environ -13 et faire quelques photos.

Transsiberien gare d’Oulan-Bator

Nous repartons ensuite à travers ces immenses entendues de neige.

Transsiberien en Mogolie 2

Dans la nuit nous passons à nouveau une frontière, celle avec la Russie. Un douanier c’est jamais vraiment sympa mais alors les douaniers Russe je vous dis pas ! Aimables comme des portes de prisons ! Il y en a quand même une qui parle un peu anglais et qui nous fait un sourire mais alors les autres …. Qu’elle bande de c… ! Bref on reçoit encore 2 jolis tampons et nous voilà en Russie. Alors là on ne sait plus trop qu’elle heure il est car notre montre indique l’heure de Mongolie, les gare indique l’heure de Moscow et les gens ont une heure local. On comprend vite que s’il est 10h du matin à la gare et qu’il fait encore nuit c’est qu’il y a un problème !!! Pas facile de savoir quand seront les prochaines escales. Notre seul point de repère maintenant, c’est le soleil ! Il y a environ 5h de décalage entre l’extrême est de la Russie et Moscow. Bref ce matin nous passons à côté du lac Baïkal. Une grande étendue de neige à perte de vue, voila ce qu’est le lac à cette époque de l’année.

Transsiberien Lac Baïkal 1

On le longe pendant 3h environ et sur la carte nous n’avons fait qu’une toute petite partie d’un de ses côté.

Long de 636 km et large de 48 km en moyenne, c’est le 8ème lac au monde. Il est profond de 1637m ce qui en fait le plus profond du monde. Son volume d’eau est environ 260 fois plus grand que celui du lac Léman ! Sa transparence est unique et sa visibilité est parfaite jusqu'à 40m. A cette époque de l’année on ne voit rien évidement. Il y a seulement quelques pêcheurs qui après avoir fait un trou tente leur chance dans ces eaux profondes.

Transsiberien Lac Baïkal 2

Encore quelques repas sur le pouce avec les provisions que l’on a acheté. On a aussi réussi à retirer de l’argent dans une ville où nous avons fait escale alors de temps en temps quand le train s’arrête pour 20 min nous achetons des sortes de friands ou de petites pizzas.

Transsiberien chopes dans les gares en Russie

Il y a un wagon restaurant  mais les pris sont un peu élevés alors on évite. Je voulais aussi vous parler de l’organisation de ce train. Nous pensons qu’il y a 2 types de train qui font ce trajet, le Russe et le Chinois. Dans le notre il y a 2 ou 3 personnes qui s’occupent de chaque wagon. Ils se relaient, accueillent les gens lors des escales et maintiennent le fourneau allumé. Dès fois il est tout juste allumé ce qui fait qu’on se caille les mi….. pendant la nuit. (Photo de la machine à eau et du fourneau)

Transsiberien machine à eau et chaudière

Les gars de notre wagon sont plutôt sympa, ils se préparent de grosses bouffes au coin du fourneau, jouent aux cartes, ils nous sourient beaucoup et nous chargent les ordis quand on en a besoin.

Transsiberien les controleurs

Des fois faut un peu insister mais on y arrive toujours. On passe par de grosses villes ou par de petits villages qui semblent désertiques. En fait ce sont des cabanes d’été. Les Russes sont fans de ce genre d’endroit. Pendant les vacances ou les week-ends, ils amènent leurs provisions et la vodka et vont passer leur temps là-bas. Autour de Moscow, ce genre de chalet coute une fortune.

Transsiberien village Russe

A chaque escale, nous descendons prendre un peu l’air. Nous regardons beaucoup de films et faisons aussi quelques bracelets brésiliens. Mais je pense que notre 1ère occupation, c’est de discuter et de jouer aux cartes avec un couple d’espagnols et Guillermo notre Mexicain.

Transsiberien ensemble 1

Transsiberien ensemble 2

Transsiberien ensemble 3

Ça fait maintenant 5 nuits que nous dormons dans ce train. On commence à être fatigué de ne pas bouger et de manger toujours la même chose. Hier nous avons fait péter le budget et sommes allés au wagon restaurant. C’était assez bon mais pas très copieux et assez cher. On sent qu’on se rapproche de l’Europe ! Nous arrivons gentiment à Moscow. L’aventure train se fini. Quelle expérience et quel voyage, un rêve de plus qui s’achève !

Transsiberien arrivée à Moscow

Transsiberien en Mogolie

Arrivés à Moscow, nous allons chercher nos tickets de trains pour Kiev. En fait, nous avons un visa transit pour la Russie valable seulement 10 jours. Nos 5 jours dans le train, plus nos 3 nuits à Moscow et le visa est quasi échu. Pour tout vous dire, Gaeline voyage maintenant avec son passeport Belge car son Suisse n’a plus de pages libres. A l’ambassade russe à Pékin, ils nous ont dis que les Belges n’ont pas le droit au visa touristique Russe, seul un visa de transit peut lui être remis ! Donc pas le choix de rester plus que 10 jours, bienvenu en Russie ! Bref, on dit tchao à nos compagnons de route et allons se pauser dans un restaurant où notre couchsurfeur nous a donné RDV. On attend 3h environ avant de le voir arriver. Pour nous c’est l’occasion de se faire une bonne session internet. Le retour à la communication.  Anselme nous amène dans son appartement. Il est français et a déjà fait plusieurs séjours en Russie notamment pour apprendre la langue. Maintenant il travaille pour une boite française à Moscow. Il a de très bonnes conditions financière et loue un immense appart tout au dessus d’un immeuble avec vue sur le kremlin au loin, la super classe ! Nous serons logé dans son salon de 40m2    On va ensuite faire quelques courses. On retrouve les supers marchés de chez nous, échelle humaine (comparé aux supermarchés chinois), produits européens mais pas seulement d’ailleurs ce soir nous allons manger une spécialité Russe, des ‘’pates’’ fourré de fromage et de viande Gaeline a quand même acheter quelques légumes qu’elle fera griller. Ce soir rien de prévu, nous discutons beaucoup de notre voyage et de la vie à Moscow. Une bonne douche chaude et il est l’heure d’aller dormir. Dans son appart, il n’y a aucuns bruits, ça fait très très longtemps qu’on n’a pas dormis dans de telles conditions et une douche après 6 jours, ça fait trop du bien !

Ce matin le réveil est tranquille, on profite de son appartement, de l’internet, on déjeune, on glande puis vers 3h nous sortons enfin voir de quoi retourne le centre de Moscow. On commence par aller visiter une basilique et un grand pont depuis lequel nous avons une belle vue sur le Kremlin.

Moscow cathédrale

Moscow vue sur le Kremlin

On va ensuite sur la place rouge et retrouvons Anselme dans les halls du goum une galerie de luxe située à côté de la place rouge.

Moscow

Il nous fait faire une petite visite de la place et nous prenons quelques photos de la cathédrale la plus connue de Russie, la cathédrale de Basile le bienheureux. Elle est vraiment super belle et comme sur les photos !

Moscow cathédrale de Basile le bienheureux

On va ensuite se promener dans les rues du centre à la découverte de cette capitale. Anselme est un très bon ‘’guide’’ car il connait bien le centre et l’histoire des bâtiments qui le forme. Une bonne visite guidée quoi ! Le lendemain c’est la neige que nous trouvons au réveil, on l’admire pendant de longues minutes repoussant la visite du Kremlin. Finalement après un semblant de soleil nous sortons. Les Russes ne sont pas très sympathiques et causants au premier abord en tout cas. Lorsque l’on arrive dans le métro et qu’on prend notre 1ère porte dans la gueule, on comprend vite à qui nous avons à faire. Ce qui nous a aussi choqués c’est la misère des gens qui mendient à l’entrée du métro. Des bouteilles de vodka, on suppose, à la main, les jeunes et les moins jeunes se bourrent la gueule et font la manche. On ne se sent pas très en confiance. Une fois de plus on sent que l’on se rapproche de l’Europe. Le Kremlin est en fait un ensemble de grands bâtiments administratifs et d’églises, entouré d’un grand mur. C’est là que se réunissent les ministres et que les décisions sont prises. Nous, nous allons visiter les églises. Orthodoxes, elles sont souvent de formes carrées et possèdent des coupoles dorées.

Moscow cathédrale dans le Kremlin

Il y en a 5 que l’on peut visiter. A l’intérieur il y a de magnifiques peintures du sol au plafond, il y a aussi quelques tombeaux de saints. La luminosité est beaucoup plus importante dans ces églises. Dans une c’est le bleu qui domine alors que dans la suivante c’est le jaune. Vraiment super belles. Nous allons ensuite voir le bâtiment qui abrite les ministres. Le kremlin proprement dit !

Moscow Kremlin

L’architecture de style 18ème nous laisse sans voie. Il y a aussi beaucoup de gardes armés et pas possible de faire ce que l’on veut. Bref le froid commençant à nous tirailler nous allons faire un tour sur la place rouge et allons manger dans une cafeteria nous loin de là. Nous allons ensuite visiter quelques stations de métro réputées. Avec de magnifiques sculptures et peintures, le métro est un lieu de tourisme au même titre que le kremlin. De grands halls en marbre ou en granite, de magnifiques arches et des grandes sculptures.

Moscow Métro 1

Moscow Métro 2

Ce qui nous surprend aussi c’est les grands escaliers roulants qui mènent à la sortie. Ici c’est très difficile de s’orienter dans le métro car rien n’est écrit en anglais même pas exit. Il faut extrapoler et suivre les gens en espérant vous retrouver dehors. Le soir Anselme nous amène dans un bar qui fait aussi restaurant. On est surpris de voir tous ces gens qui fument des clopes dans ce resto. Ça nous rappelle la France il y a quelques années ! Il faut savoir que les Russes au même titre que les chinois d’ailleurs sont de grands fumeurs de clopes. Je pense qu’il sera difficile de changer ces habitudes, les russes n’aiment pas les règles. On commande quelques spécialités et buvons un bon canon sans alcool bien sûr ! C’est intéressant de découvrir la vie nocturne des russes et d’écouter leurs chansons préférées.

Le lendemain Anselme a congé alors il nous amène dans un parc un peu loin des sentiers touristiques. On y fait une bonne promenade et visitons les quelques bâtiments qui se trouvent ici. On va aussi visiter une jolie église non loin de là. On rentre à la maison en bus ce qui nous donne encore un bon aperçu de cette ville.

Moscow la fameuse fusée

On passe faire quelques courses, finissons nos affaires et Anselme nous amène à la gare. Encore une fois bien content qu’il nous ait amené jusqu’au train et même jusqu'à la porte de notre wagon car de nouveau tout est en Russe, peu de gens parlent anglais et sont prêts à nous aider. On dit bye bye à Anselme et rejoignons nos couchettes. Ce train est un peu plus confortable que notre précédent train russe, bien qu’il n’y ait pas de compartiment fermé. Nous avons choisi la 3ème classe et sommes bien content …… en tous cas pour le moment !!!!! Il est 7h du soir et notre train quitte Moscow. Un contrôleur nous amène des draps et les matelas sont bien roulés sur les lits du dessus. Alors que l’on commence à dormir un peu le train s’arrête et c’est là que les choses commencent à se gâter. Une bande de Russe complément bourré monte dans le train. Bien sûr nous héritons de 2 d’entre eux. Ils sont vraiment grave, ils s’assoient sur notre lit, s’endorment à moitié, mettent 2h pour installer leurs draps. Un autre s’endort sur une table et renverse les bouteilles et la nourriture qui se trouvaient dessus. Les 2 de notre couchette du dessus commandent un thé alors à chaque moment on s’attend à ce qu’il nous le renverse dessus. Bref, ils nous font assez peur. Je crois que le comble c’est le gars qui est plusieurs fois tombé de sa couchette ! Ajoutez à ça les aller et retour des gens qui fument des cloppes et les portes des toilettes qui claquent, je crois que ce voyage est l’un des pires que l’on ait fait. J’ai aussi oublié le passage douane ou le contrôleur à secouer tellement fort nos voisins pour les réveiller que j’ai cru qu’ils étaient morts ! Le passage douane s’est fait relativement tranquillement et assez rapidement. Nous obtenons des nouveaux tampons dans notre passeport et arrivons officiellement en Ukraine.

Arrivés à Kiev, nous attendons le 1er métro pour rejoindre notre hôtel, il est 5h du matin. On est crevé de notre ‘’magnifique’’ nuit, le temps de faire un peu de change et nous voilà repartit. Notre hôtel se trouve dans le centre et le chercher dans la nuit c’était pas facile. On va de cours intérieure en cours intérieure et finalement on trouve la bonne porte. Il est 7h du matin et nous allons nous recoucher.

Les gens de notre guest sont super sympa et nous explique plein de choses sur cette petite capitale. Nous allons donc visiter les cathédrales qui se trouvent dans les parages. On est un peu surpris de voir tous ces magasins de fringues, ces belles rues bien propres et toutes ces banques. Mais nous sommes aussi super content de visiter une nouvelle ville, qui ressemble de plus en plus à l’Europe. Après tout ce chemin parcouru nous voilà presque de retour aux sources !

Kiev 1

Kiev est une toute petite ville et aussi une toute petite capitale (comparée aux villes chinoises ou russes c’est frappant !!) mais super charmante. On visite de nombreuses cathédrales aussi belles les unes que les autres. Elles ressemblent beaucoup aux cathédrales russes, l’aspect carré, les coupoles dorées, leurs couleurs vivent et les peintures qui les décorent.

Kiev cathédrale 1

Par contre au niveau des rues et de l’organisation de la ville, on ressent le charme des villes européennes. Petites ruelles, petits bâtiments style 18ème, de jolies places pavées, c’est l’aspect détail qui me fait écrire ça. Bon évidement il y a aussi tous les magasins que l’on peut trouver chez nous genre Mc Do, H&M ou encore Benetton, Celio, Fnac et de nombreux restaurants. Ici, et aussi en Russie d’ailleurs, il y a des passages piétons sous la route, où toute une vie est recrée. Magasin en tous genres (chaussures, fringues, bonbons, souvenirs, sous-vêtements …..), boulangeries, marchands ambulants, compagnie de rue c’est assez cool ! Bref on fait de bonnes ballades dans ce petit centre ville et découvrons de jolies choses.

Kiev cathédrale 2

Ces quelques jours nous avons aussi élaboré un plan pour rentrer chez nous le plus rapidement possible et surtout le moins cher possible. Après des heures de recherche sur internet, nous avons trouvé un site de covoiturage en Europe qui nous semble être la meilleure solution. Par contre il faut élaborer des stratégies car il y a pas mal de monde mais personne ne part de Kiev. Il nous faut donc aller plus à l’ouest en train puis prendre une voiture puis une autre etc….. pas facile d’organiser tout ça. Finalement 3 jours avant notre départ voila qu’on trouve un Allemand qui passe par Kiev et qui va jusqu'à Dortmund à l’ouest de l’Allemagne. Pour nous c’est le top, on se donne un RDV pour le samedi après-midi et on se rejoint dans un centre commercial. Notre visite de Kiev aura été brève mais il faut savoir saisir les opportunités quand elles se présentent.

Commence alors un voyage hallucinant avec un gars hallucinant. Nous avons roulé 26h fait 1800 kms, traversés 3 pays, fait au moins 5 plein de gaz le tout avec une pause de 2h pour dormir, pas d’arrêt repas ou pipi. Le gars est une vraie machine !!!!! Routier de métier, il a respecté les limitations de vitesse et s’empêchait de manger pour éviter de s’arrêter pour aller aux toilettes. Pour nous c’était un peu dur mais en peu de temps nous avons avancé un max !

Traversée de l'europe dodo

Quand il s’arrêtait pour mettre du gaz, nous courrions aux toilettes et achetions quelques trucs.

Traversée de l'europe arret pour gaz

Heureusement qu’on avait aussi quelques provisions dans nos sacs. Nous sommes arrivés à Dortmund à 16h. Il faut savoir qu’en Allemagne, le week-end, ils vendent des billets de trains valables pour 5 personnes pour 40 euros seulement c’est  une offre famille. Nous avons donc opté pour ces tickets et sauté dans un train 15 min plus tard direction Strasbourg. Quelques 3 heures plus tard nous changeons à nouveau de train et enfin arrivons en France à 21h où mes parents et mon cousin nous attendaient avec impatience !

Traversée de l'europe arrivée à Stras

Au total nous avons traversé toute l’Europe en 30h, mais de savoir que les parents nous attendaient au bout de la route nous a donné des ailes. Nous sommes super crevé mais avons réussi ! 2 ans de voyage au travers de 3 continents, l’Afrique en voiture, l’Amérique en bateau et l’Asie en train. Nous ne réalisons pas vraiment que nous sommes rentrés et sommes contents de retrouver les parents, notre lit et la nourriture européenne. Nous sommes aussi impatients de revoir nos potes et de retrouver nos petites habitudes. Nous avons maintenant beaucoup de pain sur la planche : retrouver du travail, souscrire aux assurances, trouver une voiture, un appartement…. refaire notre vie quoi ! Nous avons aussi un événement un peu spécial à gérer ............................................................. eh oui, Gaeline est enceinte de 4 mois    Alors nous devons aller voir quelques spécialistes qui pourrons répondre aux questions que les autres médecins thaïlandais, cambodgiens, laotiens ou encore chinois n’ont pas pu répondre. Conçue en Thaïlande, elle va bien et commence à bouger  Nous sommes aussi super contents de pouvoir l’apprendre aux gens qui nous entourent et pouvoir recevoir quelques conseils de ceux-ci. On vous remercie tous d’avoir suivis notre blog et de nous avoir encouragés tout ce temps. On se réjouit de venir vous rendre une petite visite et vous raconter tout en détail. Pour nous ‘’l’atterrissage’’ n’est pas prêt d’arriver, je pense qu’il va nous falloir du temps avant de réaliser qu’on est de retour !!

Encore merci à vous tous et on se voit bientôt ;-)

GAELINE, TOFF ET LA PITCHOUNE

Repost 0