Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 14:15

 

A 9 heure l’agent arrive on règle les formalités et on part faire une petite visite de la ville avec Billie et Ben. Cette partie de l’île est vraiment particulière avec ses magasins en tous genres, montre, parfum, alcool, tabac, vêtements, casino et hôtel…. On se ballade dans ‘’la’’ rue de l’île et on va se faire un petit plouff dans l’eau pas si clair que ça mais vraiment bonne. C’est vrai que cette plage en sable blanc est quand même magnifique.

St-Martin.jpgAlors que l’on cherche un petit coin pour manger un morceau, une fille nous aborde et nous demande si on parle français. Un peu étonné on lui répond que oui. Elle nous donne alors 2 cartes à gratter pour un petit jeu. En découvrant mes trois 7 elle me dit que je viens de gagner 100 dollars. On ne la prend pas vraiment au sérieux mais elle insiste et me redis qu’elle est vraiment sérieuse. Elle ajoute aussi que les trois 7 en fait, c’est le jackpot, ce n’est pas 100 dollars que j’ai gagné mais 1000 dollars ou 1 caméscope ou 8 jours dans une chambre 4 étoiles. Il y a quand même une condition, on doit aller faire la visite d’un hôtel pendant 1 heure et ensuite je pourrais découvrir mon lot. Ni une ni deux on part avec la demoiselle chercher nos passeports qui sont restés au bateau, on prend une petite route qui longe la plage, la demoiselle nous explique plein de choses et hallucine sur notre bateau. On se retrouve alors dans un hôtel super luxe et on fait un petit tour avec une dame plutôt sympa. A la fin de la visite, elle nous explique le principe de cette action commerciale. En fait, ils cherchent des clients pour investir dans des vacances. On nous propose d’acheter un appartement luxe mais pas dans 1 hôtel, dans 13000 hôtels un peu partout dans le monde. On l’écoute pendant encore une heure, c’est très intéressant ce concept mais pas dans nos priorités du tout. On décline alors la proposition, la femme est un peu désolée mais c’est comme ça, j’attends plus qu’une chose c’est gratter mon ticket et voir ce que j’ai gagné. On retourne à la réception, je gratte la petite case de mon ticket et je gagne 8 jours dans une chambre de luxe pour 2 personnes  partout dans le monde. Normalement une nuit dans un hôtel de ce type c’est 200 euros……Franchement j’ai vraiment de la chance  Plutôt satisfait on va se baigner sur la plage de l’hôtel, ils nous payent le taxi et on retourne sur notre bateau. Il fait déjà nuit et je regarde maintenant les vas et viens incessant des containers qui montent ou qui descendent du bateau. Dans la nuit celui-ci reprend le large et nous voila parti pour Trinidad.

Un après midi c’est l’alerte, nous devons immédiatement monter sur le pont. En fait il s’agit d’un exercice de sauvetage. Le capitaine nous explique sa mise en situation : des pirates ont tenté d’attaquer le bateau, le capitaine a alors appelé un navire plus ou moins proche pour nous envoyer son hélico. L’hélico arrive et fait fuir les pirates, mais en partant ils tirent une balle dans un container toxique, ce qui engendre un feu et de la fumée toxique. Nous attendons sur le pont pendant que tout l’équipage se prête à la situation. Ils remontent après avoir maitrisés le potentiel feu et ramène avec eux un blessé qu’il faudrait évacuer en hélico sur le brancard. Sacrée situation d’urgence tout ça heureusement que c’était une mise en scène (basée quand même sur des faits réels)… 

En ce moment c’est la saison des pluies dans les caraïbes et nous essuyons souvent quelques grosses pluies. Par contre il fait vraiment très chaud. Sous-la-pluie.jpgpiscine-eau-de-mer.jpg 

 

Sur cette dernière partie du voyage, une surprise nous attend, l’équipage à préparé la piscine. Une piscine en eau de mer avec beaucoup de vagues et les vibrations du bateau que l’on ressent une fois dedans. Franchement trop fort.

 

 

 

Les oiseaux eux aussi sont là pour nous suivre un peu dans notre aventure. Ils nous suivent et plonge à la moindre vue d’un poisson volant, ils sont vraiment magnifiques dans leurs balais incessants.

Ce matin après le petit déjeuné, tout le monde sur le pont, avec les jumelles car on arrive à Trinidad plus précisément à Port of Spain. L’arrivée dans un port est toujours impressionnante car d’abord un pilote vient sur le bateau et ensuite on navigue entre les bateaux pour rejoindre le port. Tout le monde est sur le qui-vive la tension est palpable, il ne faut pas trop parler dans le cockpit car la concentration doit être au maximum.  On voit de plus en plus la côte, on commence à distinguer la forêt, les plages puis les maisons. C’est vraiment de très bons moments.  

Port-of-spain-2.jpg

Ça y est le bateau a jeté les amarres on va pouvoir visiter cette ville. A 1ère vu cette capitale semble être beaucoup plus authentique que St Martin mais aussi moins jolie. Un type du port nous amène jusqu’au centre ville, on se ballade un peu, on mange un morceau, les gens sont plutôt sympa mais la ville ne semble pas sûre. Le capitaine nous avait déjà prévenu mais là c’est 2 autochtones qui nous rappel à l’ordre le 1er qui nous dit de mettre l’appareil photo dans le sac et le second qui nous dis de ne pas aller dans cette direction car ce n’est pas très prudent. On apprécie beaucoup ce coté protecteur des habitants. La ville n’est pas très intéressante, je ressens un peu la mentalité Américaine genre fast-food et « americain style ». On fait le petit marché et quelques magasins pour trouver des tongs et on retourne au bateau. Nous avons fait nos adieux au couple de passager, Billie et Ben qui descendent ici.Port-of-Spain.jpg

soiree-karaoke.jpg

Au petit matin le bateau quitte le port et ce sera la dernière étape pour nous avant l’arrivée sur le continent sud-américain. On profite encore de ces 2 derniers jours avecles philippins, on prend systématiquement tout en photo, avant de voir les petites îles qui bordent la Guyane.

 

 

 

La fin de la traversée est proche, je ne veux pas quitter le bateau tant cette expérience était magnifique et confortable mais encore un long chemin nous attend et il faut que la route continue.

 beau-soleil.jpg

Quelques termes appris durant la traversée :

Tanguer             d’avant en arrière

Roulis                de droite à gauche

1 nœud               1,8 km/h

12 nœuds           22 km/h

18 nœuds           34 km/h (vitesse maximum du bateau)

Hérodote            170 mètres de long, jusqu’à 1700 containers, 7 mètres sous l’eau

Pilote                 vient sur le bateau  pour l’entrée dans le port et pour sortir du port.           Selon la visibilité et l’endroit, le pilote vient soit en hélico soit en                 bateau. Travaille une semaine sur deux, appelé 24h/24.

Mouillage           bateaux ancrés en attente pour entrer dans le port

Les Marins          travaillent souvent par tranches de 4 heures et se reposent 8heures.

Dunkerque-Antilles       environ 3700 miles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ga et Toff - dans 11-2010 L'OCEAN
commenter cet article

commentaires

grand-papa 26/12/2010 11:24


bonjour a vous 2 c'est super de pouvoir lire et regarder vos photos c'est magnifique
on est en voyage avec vous faites attention à vous profitez au maximum
gros bisous de grand-papa


amandine 24/12/2010 11:09


CouCou! Super votre traversée de l'atlantique ! tjrs aussi plaisant de vous lire. Profitez bien et faites attention a vous !


Sophie 17/12/2010 10:22


Tanguer ou roulis, même combat pour moi: le cauchemar... à mon grand regret d'ailleurs parce que ce petit voyage en bateau m'aurait bien plus. Et sans parler de l'escale à Trinidad! Ah, les
Caraïbes... je suis toute frétillante rien qu'à la vision de votre photo du marché. Bouhouhou, j'ai envie de pleurer! En plus la tempête de neige est de retour aujourd'hui!
Gros becs à vous, faites attention à votre appareil photo. Ah oui, moi ce que je faisais dans ces pays où le risque de se faire braquer n'est pas négligeable c'est que j'enlevais la carte mémoire
quand j'utilisais pas l'appareil. Et hop, dans la poche magique du soutif de Gaeline ;)


Elisa 16/12/2010 17:51


Juste le top vos explications gros bisousssss