Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 22:39

 

Aujourd’hui nous partons pour l’argentine, le pays que je rêve de visiter depuis quelques années. Même si la frontière n’est pas si loin, il faut quand même s’y rendre et c’est pas toujours facile. On prendra d’abord un bus gratuit, puis un autre qui nous laissera sur  le bon chemin. De là on attend le fameux bus du nouveau monde J 30 min plus tard voila notre collectivo qui arrive. On prend ce bus jusqu'à la frontière Brésilienne où on doit faire le tampon de sortie, on attend de nouveau le bus suivant jusqu'à la frontière de l’Argentine  où on doit faire notre tampon d’entrée. Ça y est on est officiellement en ArgentineJ. On doit encore attendre le prochain bus qui nous amènera dans la petite ville de Puerto d’Iguaçu. Plein de bus tout ça pour quelques kilomètres…Vers 14h on arrive enfin au centre ville. Le temps de retirer de l’argent, de manger un morceau et de prendre un autre collectivo pour se rendre dans le camping le plus proche. On remarque de suite quelques différences entre le Brésil et l’Argentine. C’est incroyable ce que peux provoquer une frontière. On voit tout le monde avec le fameux maté (infusion d’herbes), des gros morceaux de viande entrain de cuire au bord du feu. Les constructions sont différentes, la langue, la monnaie et aussi les prix changent, enfin c’est tout autre chose. La dame du camping est très sympa et on trouve une petite place pour nos 4 hamacs car nous sommes toujours avec nos 2 amis italiensJ. On passera la fin de journée à trainer au camping et à faire des ploufs dans la piscineJ. Le soir on va quand même faire quelques activités en ville et manger un bon steak argentin.

Ce matin nous partons pour le 1er lieu mythique d’Argentine, les chutes d’Iguaçu. Ce sont quelques 2,5 km de chutes classées au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le collectivo où bus local nous amène au porte du parc et après s’être « libéré » de quelques 100 pesos (20 euros) chacun on rentre sur le site. Il y a quelques sentiers où on peut marcher tranquillement. On nous conseille de prendre d’abord le grand sentier qui longe les chutes depuis le bas pour se mettre en appétit et finir la journée par le plus exceptionnel, le petit sentier qui passe au dessus des chutes. On prend donc le grand sentier et après quelques mètres on se trouve nez à nez avec des petits Coati trop mignon qui essayent de chopper tout ce qui se mange dans les sacs des touristes. Ils sont trop forts, on les observe un bon moment mais bon il faut qu’on continue un peu.Coati

En descendant un bon escalier nous voilà sur des passerelles en bois et quelle surprise, les 1ères chutes qui sont déjà bien grandes et super impressionnantes. Ensuite on aperçoit au loin la chute du diable (la plus grande du coin), stupéfaits on prend les 1ère photos.Chute du diable 2

Plus loin c’est une série de chutes très impressionnantes, on ne peut même pas les décrire, tant c’est impressionnant. C’est incroyable car les passerelles longent les chutes.

Grande chute 1

Grande chute 2

 

 

Il y en a même une qui amène pratiquement en-dessous d’une grosse cascade, c’est la douche assurée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les passerelles on voit aussi de très beaux oiseaux et on a la chance de voir de loin un toucan, magnifique ! En remontant vers le petit sentier on se retrouve au dessus des chutes …. quelle beauté. On distingue alors les gens en bas qui sont tout petits. De là aussi, la vue est magnifique, c’est des milliers de m3 d’eau qui passent par seconde, juste trop bienJ. Après avoir marché sur les passerelles au dessus des chutes, on prend le train écologique pour aller voir la plus grande de toutes les chutes, la chute du diable. De nouveau une passerelle super longue nous amène au dessus de la chute mais entre temps la pluie nous a attrapés et nous sommes maintenant complètement trempés. Tant pis, quoi qu’il en soit on y va. Alors arrivés au dessus de la chute on ne sait plus si c’est la pluie qui nous mouille ou les geysers d’eau de la cascade. La chute est tellement grande que l’eau qui arrive en bas est à moitié poussière d’eau et remonte tel un geyser c’est réellement dément. Par chance la pluie commence à cesser et comme tout le monde a fuit la pluie on se retrouve presque seuls devant cette merveille de la nature.Chute du diable 1

Il ne faut quand même pas oublier que si c’est un lieu unique ça intéresse beaucoup de gens et donc il y a beaucoup de gens sur le site. Ce qui est bien c’est que le site et grand et bien organisé. Ça fluidifie le tout. Après 5 ou 6 heures de visite et des images incroyables pleines la tête on retourne au bus en pensant à nos hamacs qui sont restés dehors !!!! Arrivés au camping les hamacs ne sont pas si mouillés que ça on pourra donc dormir dehors ce soir ! Avec nos voisins de camping et toujours nos 2 italiens, on part manger un bon morceau de steak dans un petit resto. Au menu et pour 10 euros par personnes on nous servira un plat de frite, une salade et de la viande à volontéJ. Trop bien J Par contre cette fois il recommence à pleuvoir alors qu’on se lèche les doigts de ce bon repas. C’est sûr les hamacs sont trempés, il faut qu’on trouve une autre solution !!! De retour au camping on réveille la réceptionniste qui nous donne une chambre-dortoir pour la nuit ooouuuufffff J.

 Ce matin nous préparons nos sacs, une fois de plus, car ce soir nous partons pour la capitale Buenos Aires. On met aussi nos affaires à sécher car tout est bien mouillé !! Après cela nous allons voir le totem de l’Argentine sur la route des 3 frontières.

Les 3 frontieres 1

C’est un genre d’obélisque peint aux couleurs de l’Argentine au bord du rio Iguaçu. Ce qui est intéressant dans ce lieu c’est qu’on voit le Brésil (à droite) et le Paraguay (à Gauche) et donc les totems de ces 2 pays respectifs. Chacun des 3 pays est partagé par une rivière (appelé rio en espagnol et portugais). Le rio Iguaçu et le rio Parana.

Les 3 frontieres 2

Nous retournons chercher nos affaires au camping et dire en revoir à nos potes et départ pour la station de bus. A 17h, le bus pour la capitale part et nous voilà de nouveau sur la route.  C’est notre 1er bus en Argentine et ici il y a beaucoup de différence entre les bus, tu as le cama total, le cama, le semi cama et le commun. Bien sûr les tarifs varient en fonction du bus. En résumé dans le cama total (cher) tu as comme un lit et beaucoup de place alors que le commun tu peux juste incliner un peu ton siège et y’a moins de place. Nous on a prit le moyen de gamme soit le semi cama, avec la nourriture compriseJ.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ga et Toff - dans 03-2011 ARGENTINA
commenter cet article

commentaires

Felipe 19/04/2011 19:49


Hola!! Como va?
Maravillas que han visto a Iguacu!! Me gustaria ir alla tambien un dia :)
Espero que todo esta bien para ustedes!! Suerte
Cuidensé!!
Paz y Amor